LA SOPHIA-ANALYSE :  UNE PHILOSOPHIE , ANALYSE ET ANTHROPOLOGIE EXISTENTIELLE  

 

: DEVENIR ARTISTE DE SA VIE

 

Il y a en chacun de nous une colère très ancienne, liée à nos blessures de départ. Elle est, au niveau psychique, un redoutable facteur pathologique.

Devenue projet de vengeance, elle éloigne nos chemins des joies de la créativité.

 

Il y a en chacun de nous une source de sagesse: notre Soi.

 

Sa lumière et son énergie nous permettent d'éviter le destin de la victime et de nous approprier de l'énergie de notre destructivité.

 

Nous devenons libres d'entrer dans le mythe de "devenir artistes de la vie".

 

Ce mythe nous entrainera à la rencontre de nous -mêmes, à la rencontre des autres et de la vie pour y développer toute la puissance de notre créativité.

 

 

 

 

EN SAVOIR UN PEU PLUS...

 

 

Dans la SOPHIA-ANALYSE l'exploration de l'inconscient se confronte systématiquement à une vision de l'être humain élaborée à partir de plusieurs courants philosophiques.

 

la grande nouveauté de la capacité acquise par le genre humain de pouvoir détruire la planète qu'il habite rend urgent l'effort pour maîtriser les réactions agressives (légitimes) à la frustration pour trouver des solutions créatives aux conflits.

 

On peut assumer cette considération comme un apport à une morale laïque. qui considèrerait comme négatif ce qui peut porter atteinte à la survie du genre humain et de toute vie animale et végétale.

 

Cette considération est à la base de notre concept de "Personne" qui se définit, en positif, par" la capacité de "s'aimer, d'aimer et de se faire aimer"

 

Un regard attentif sur le comportement humain - la compréhension des enjeux pulsionnels et les décisions libres qui le déterminent - amène à la formulation de certaines conditions nécessaires à la pleine réalisation de la personne que nous appelons: "lois de la vie".

 

Les traumatismes et les conflits non résolus de notre enfance et adolescence sont généralement à l'origine de nos malaises actuels. Pour cette raison, la démarche entend interroger l'histoire personnelle de chacun.

 

En effet, les vicissitudes traversées tout au long des phases évolutives laissent des traces en terme de blessures et d'images de soi qu'il convient de soigner grâce à la parole et à la libération des émotions, d'un côté, et par la prise de conscience et la prise de décision de l'autre.

 

 Depuis le début de notre recherche anthropologique nous ne cessons  d'attirer notre attention sur l'importance fondamentale, pour nos conflits internes, des vicissitudes de la vie intra-utérine, prototype probable de tous les "paradis" et "enfers" que l'imagination humaine conçoit.

 

 

POURQUOI TOUT CET EFFORT?

 

L'espoir proposé par cette démarche est que si nous prenons en charge nos réponses aux blessures que la vie nous a faites, que nous les transformons en réponses créatives, le meilleur pour notre vie, pour la vie humaine peut advenir.

 

C'est donc une façon de CULTIVER efficacement LE BONHEUR